Gebresselassie veut encore améliorer son record

Publié le par ZAKKARRI


Haile Gebrselassie est prêt à améliorer sa meilleure performance personnelle et donc à enregistrer son 27ème record du monde en athlétisme lors du marathon de Dubai vendredi (16/01/09)


L'Ethiopien de 35 ans recevrait un boni de 1 million $ US, en plus des 250 000 $ dévolus au vainqueur, s'il améliore sa performance de 2 heures 3 minutes et 59 secondes sur les 42,195 km, signée à Berlin en septembre.


«Je ne peux vous dire ce qui arrivera vendredi, a déclaré Gebrselassie, mercredi, lors d'une conférence de presse. Le record du monde n'est pas un but important, mais ce serait quelque chose. Nous verrons.»


Malgré sa prudence, l'Ethiopien va courir sans pression.


«La course est le meilleur remède de ceux qui connaissent la pression, a expliqué Gebrselassie. Ce n'est pas mon premier record du monde, je vais tenter de signer mon 27e car les records du monde signifient toujours quelque chose.»


Gebrselassie, qui s'entraîne en haute altitude en Ethiopie, a expliqué qu'il a entamé depuis longtemps sa préparation pour la course de vendredi.


«Je pense, que lorsque l'on vise quelque chose, il faut s'en donner les moyens, a-t-il dit. Le parcours, le temps, les lièvres. Si tout est comme voulu le jour de la course, alors vous pouvez atteindre vos plans.»


Ses principaux rivaux seront les Kenyans William Kiplagat et Nephat Kinyanjui, et les Ethiopiens Tesafye Tola, Gudisa Shentema et Gashaw Melese Asfaw.

La course vendredi bénéficiera d'un parcours plat et plus rapide que celui de 2008 et les organisateurs estiment qu'il est de nature à favoriser un record du monde.


«Le tracé est plus favorable que celui de 2008 quand Haile avait établi le deuxième chrono de tous les temps sur le marathon (2:04,53),» a expliqué Paul Hodgson, l'un des traceurs de l'Association internationale des marathons et courses sur route.

«Bien qu'il n'y ait aucun changement notable concernant l'ensemble du parcours, nous avons éliminé la nature sinueuse du début et de la fin du tracé, ce qui devrait être apprécié des athlètes de l'élite.»


Source : .cyberpresse

Publié dans DU NEWS EN ATHLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article