Un nantais champion du monde de la montée d'un phare

Publié le par ZAKKARRI

 

L'athlète nantais Loïc Sellin a conservé samedi son titre de "champion du monde" de l'ascension du phare d'Eckmühl (Finistère), sans battre son record, en gravissant les 307 marches du monument en 57 secondes et 15 centièmes, a-t-on appris auprès des organisateurs.

 

L'athlète participait, parmi 123 concurrents, à la troisième édition du "championnat du monde de montée du phare d'Eckmühl", un contre-la-montre insolite organisé pour la première fois en 2007 à l'occasion des 110 ans du phare, par le club d'athlétisme bigouden.

En 2008 Loïc Sellin avait remporté l'épreuve en 56 min 92 sec, tandis que l'ancien champion olympique de saut à la perche Jean Galfione, membre du club bigouden, s'était classé 10ème, en 1 min 05 sec 42.

Le vétéran de la course, Alain Jaouen, 82 ans, a réalisé la montée en 2 min 34 sec 60, améliorant son temps de l'an dernier de 10 secondes.

Construit sur la pointe de Saint-Pierre, dans la commune de Penmarc'h (sud du Finistère), le phare, haut de 66 mètres, sécurise une des côtes les plus dangereuses de la région en raison de la présence de nombreux rochers.

Entièrement automatisé, le phare d'Eckmühl est aussi une attraction touristique, inscrit depuis 2005 à l'inventaire des monuments historiques. Il est visité chaque été par plus de 50.000 personnes qui peuvent monter au sommet de l'édifice.

 

Source : news.fr

Publié dans INSOLITES ET VARIES

Commenter cet article