Semenya, trop de testostérone

Publié le par ZAKKARRI



Selon le Daily Telegraph, Caster Semenya, sacrée championne du monde du 800 mètres, présenterait un taux de testostérone trois fois supérieur à la normale pour une femme.

 

La polémique Caster Semenya n’est pas prêt de s’éteindre. Soupçonnée d'être un homme, la Sud-Africaine de 18 ans, implacable championne du monde du 800 mètres, doit répondre à de nouvelles interrogations.

L’IAAF a entrepris des tests de féminité, dont les résultats ne seront pas connus avant trois semaines. Mais déjà, le Daily Telegraph fait part de ses doutes. Selon le quotidien britannique, les contrôles effectués avant les Mondiaux de Berlin ont révélé que l’athlète possédait un taux de testostérone trois fois supérieur à la moyenne féminine. Le journal note que l’entraîneur en chef de la délégation sud-africaine est l’Allemand Ekkart Arbeit, connu dans les années 80 pour avoir gavé d’anabolisants les athlètes de l’ex-RDA.

Spécialiste du poids et ancienne élève d'Arbeit, Heidi Krieger avait même dû changer de sexe. Aucun lien toutefois entre Arbeit et Semenya n’a été reconnu pour l’instant.

 

Source : Sport24

Publié dans DU NEWS EN ATHLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

calimero 25/08/2009 22:08

Qu'on débatte sur le fait quelle soit un homme ou une femme OK mais qu'on ai simplement un peu de respect pour elle!!Quand on voit Jarmila Kratochvílová qui est toujours recordwomen du 800m en 1'53 on ne peut pas dire qu'elle était vraiment très féminine non?