Guillemot tombeur de Nurmi

Publié le par ZAKKARRI

guillemot-2010-01-21-a-15.28.47.png

Joseph Guillemot (ici derrière Nurmi) va réussir un exploit retentissant aux JO d'Anvers (1920)

 

Joseph Guillemot était surnommé "Guigui". Il mesurait 1m60 et ne pesait que 58 kilos. Mais en course, qu'elle légèreté, quel style aérien avec cette curieuse attitude, le buste toujours penché vers l'avant et une foulée assez ample (83 cm d'enfourchure)

De réputation un peu fantasque, mais terriblement déterminé, il avait le péché mignon de fumer chaque jour son paquet de gauloises.

 

Joseph Guillemot découvrit l'athlétisme alors qu'il était dans le 16e bataillon de chasseurs à pied à Bellac. Pendant la première Guerre mondiale, en 1918, Jospeh Guillement participe et remporte le champion de France militaire à Colombes. Il retourne ensuite pour quelque mois au front jusqu'à l'armistice du 11 novembre 1918.

 

Lors des Jeux olympiques de 1920 à Anvers, Joseph Guillemot bat Paavo Nurmi aux 5 000 mètres en 14m55 sec, soit plus de 4 secondes seulement devant Nurmi. Durant toute le course le Français reste dernière, il arrive à suivre le Finlandais alors que celui-ci accélère d'abord a 400 mètres de l'arrivée , puis à 300 mètres, mais Guillemot arrive a rattraper Nurmi. Guillemot place alors son attaque dans la dernière ligne droite et laisse Nurmi derrière lui.

 

C'est la seule fois que ce dernier est battu par un étranger en finale. La victoire du Français est une surprise, les favoris sont alors Paavo Nurmi, et les Suédois Eric Backman et Runar Falk. Le Finlandais volant prendra sa revanche dès le lendemain sur le 10 000 mètres où les positions d'arrivée seront inversées. À l'arrivée Joseph vomit sur les chaussures de Nurmi, en effet le Français n'a pas été averti du départ avancé à la demande du roi belge. L'épreuve est avancée de 3 heures, Guillemot doit se présenter alors qu'il vient de prendre un copieux déjeuner et, par conséquent, durant la course sa digestion est difficile. Sa performance est d'autant plus remarquable que Guillemot s'est fait voler ses chaussures, et il a couru avec une paire trop grande.

 

Vainqueur du Cross des Nations à Glasgow en 1922, Joseph Guillemot n'a pas exploité totalement ensuite son formidable talent.

Il ne participa même pas aux Jeux de Paris en 1924. Il est décédé le 9 mars 1975 dans son Limousin natal.

 

Source : Wikipédia et l'Athlétisme Français de Alain Billouin


guillemot210110.JPG

Les précédentes biographies :

Michel Théato 1900

Jean Bouin 1910

Thierry Pantel 1980

D'autres bio à venir ...

Publié dans BIOGRAPHIES

Commenter cet article

calimero 21/01/2010 19:13


Un héros trop méconnu, Limousin comme moi!!

Merci pour la biographie!