Mbandjock refoulé à l'entrée d'une discothèque

Publié le par ZAKKARRI

martial-mbandjock-a-l-image-des-autres-tetes-d-affiche-a-de.jpg

Il "aurait dû glisser en douce à un portier qu'il était un grand sportif", regrette le patron de la discothèque.


C'est le Canard enchaîné qui raconte l'histoire.

Le 3 août, l'équipe de France victorieuse aux championnats d'Europe d'athlétisme est reçue à l'Elysée par Nicolas Sarkozy. Parmi les médaillés, on trouve le sprinteur Martial Mbandjock.

L'accueil en grande pompe ne sera pas valable quelques jours plus tard... Alors que le jeune homme et cinq de ses amis veulent se rendre en boîte près de Lille, à La Fabrik plus précisément, Martial Mbandjock est recalé.

Le videur lâche le traditionnel "ça va pas être possible", alors que le sprinteur avait réservé une table, raconte le Canard enchaîné. D'autres clients rentrent pourtant sans problème.

Interrogé par le journal satirique, le patron de la discothèque explique que "quand c'est plein, on ne laisse entrer que les habitués". Avant de lâcher: "Le problème, c'est que quand on refuse un étranger, il pense toujours que c'est à cause de sa couleur". Martial Mbandjock français d'origine camerounaise né à Roubaix, a dû apprécier le terme "d'étranger"!

Pour finir, le patron de la boîte avoue, toujours selon le Canard enchaîné, que le jeune homme "aurait dû glisser en douce à un portier qu'il était un grand sportif et on l'aurait laisser entrer". Finalement, nul besoin d'être un habitué?

 

Source : http://www.lepost.fr/

Publié dans INSOLITES ET VARIES

Commenter cet article