Un premier marathon inoubliable ...

Publié le par ZAKKARRI

33904_159406557420262_100000527558124_404209_13287_n.jpg

 

40149_159407004086884_100000527558124_404218_2327785_n.jpg

 

  Temps parfait à Sommières pour courir en ce 3 octobre 2010.

Nous y voilà plus que quelques minutes avant le départ de mon premier marathon ...

Je suis à ce moment-là, très loin de me douter que je vais vivre une longue aventure ...

Caliméro est venu d'Arles nous encourager Jean Luc et moi. Benjamin qui trottine avec nous a aussi fait le déplacement !

 

40149_159407000753551_100000527558124_404217_4672297_n.jpg

9h12

 

40120_159409250753326_100000527558124_404234_6649402_n.jpg

9h14

Eric Agrinier au centre (dossard 1430) va faire une grande course et l'emporter facilement en 2h44'

 

40120_159409254086659_100000527558124_404235_6060328_n.jpg

9h15 : le coup de feu libérateur ! 

 

34723_159410287419889_100000527558124_404240_502124_n.jpg

 

Cela fait bizarre à ce moment là de se dire que l'on est parti pour 42 kms.

Je passe le 1er kilomètre en 4'30'' tout va bien, les jambes tournent bien malgré un début de parcours un peu cassant, mais néanmoins très agréable.

 

40149_159406980753553_100000527558124_404211_7398363_n.jpg

 

Nous rattrapons les coureurs du semi qui sont partis 1/4 d'heure avant nous. Gilles un copain du club me suit en vélo et je dois dire que c'est très motivant.

 

1410-SOMMIERES-M-AAB.JPG

 

J'arrive sur la voie verte après 10 kilomètres de courses en 44 minutes.

J'ai un souci, j'ai mes chaussettes qui frottent ... je me prépare des ampoules pas bon !!!

 

Capture-d-ecran-2010-10-04-a-12.50.08.png

 

C'est l'embouteillage sur la voie verte pour doubler sans se faire tamponner par les coureurs du semi, qui arrivent dans l'autre sens ...

 

40149_159406984086886_100000527558124_404212_1016754_n.jpg

40149_159406987420219_100000527558124_404213_6218339_n.jpg

 

Ca y'est c'est le retour sur Sommières avec mon passage au semi en 1h32', je suis pile-poil dans ma moyenne escomptée à 13,6 km/h mais je commence à souffrir de mes ampoules.

Gilles vraiment trop sympa me propose ses chaussettes ... mais je préfère continuer, je n'ai pas de temps à perdre et j'aimerai bien rester dans les 10 15 premiers.

 

40149_159406990753552_100000527558124_404214_1346023_n.jpg

 

Vers le 25ème kilomètre ce sera le début de la galère, j'ai les pieds en feu et mal aux jambes, je n'arrive plus à avancer.

Je vois revenir progressivement des gars sur moi. Je me remotive allez, puis tant bien que mal à 12 km/h je rejoins la voie verte après avoir vu revenir Anne Cécile Fontaine championne du monde de course longue distance, qui est vraiment très facile !

 

Capture-d-ecran-2010-10-04-a-12.48.13.png

 

Je suis mal barré, mais heureusement que Caliméro présent à droite et à gauche du parcours m'encourage avec Christophe le collègue des 3M.

Gilles me pousse aussi, mais je suis contraint à fractionner marche et course à pied.

Mon coéquipier Jean Luc me rattrape, il essaye de me relancer avec lui, je lui dis continue ...

 

40149_159406994086885_100000527558124_404215_2726957_n.jpg

 

Le grand Pascal Campet vient aussi à mon secours ... trop chouette le Pascalou il m'encourage et me dit de tenir allez !

Quelques kilomètres après je m'effondre, une crampe dans le mollet ça fait mal ...Christophe vient à ma rescousse !

Je me remets debout, mais le retour est encore très long, je me fais dépasser régulièrement ce qui me sabote encore plus le moral.

C'est au tour du grand trailleur Pierre de Sommières qui vient à ma rencontre. J'alterne encore course à 10km/h et marche, impossible de courir j'ai les cuisses et les mollets aussi durs que des bâtons.

Gilles et Pierre me motivent comme ils peuvent ... Pierre va même voir des personnes qui nous regarde passer pour qu'elles me fassent la ola en scandant mon nom : "Allez Zak !!!

 

Capture-d-ecran-2010-10-04-a-12.46.59.png

 

L'arrivée et très proche, et nous voilà à Sommières. C'est maintenant Benjamin et José qui m'attendent à l'entrée de la ville !

C'est un cortège de coureurs qui m'accompagnent, je cours je sais plus comment, José à ma manière me filme, j'entends René Reboul le commentateur faire un spitch sympa sur moi ...

Dernière boucle bizarre vers le camping, et dans un état second les copains arrivent a me poussé jusqu'à la ligne d'arrivée.

J'en termine au ralenti en 3H36' complètement exténuer, j'en aurait même pleurer , je sais plus où je campe mais je suis arrivé !

 

62181_1469792623253_1186735346_31139926_1224373_n.jpg

 

Ici s'achève donc une matinée mémorable dans ma vie de coureur à pied. Je suis passé par tous les états pendant 3h30' ...

Malgré la déception du chrono, je suis super heureux d'avoir été au bout ... et en grande partie grâce à tous les copains qui m'ont soutenu, c'était vraiment fantastique, UN GRAND MERCI A TOUS !!!!!!!!!! 

 

40913 1438086755434 1330966664 31153070 295809 n

 

  Petite photo avec mon pote Jean Luc qui réalise une belle perf en 3h21', il a fait une course intelligente et surtout avec un moral d'acier, chapeau .......

 

Capture-d-ecran-2010-10-03-a-16.24.55-copie-1.png

Voilà je suis marathonien !!!

Publié dans JE BLOGUE

Commenter cet article

McFly 07/10/2010 21:41



Ton courage force le respect Zak, bravo à toi et bonne récup.



Piétro 06/10/2010 19:23



Quand j'écrivais dans le message précédent que tu l'avais fait dans la douleur, je ne pensais pas que tu ais souffert autant.


Ce n'est plus félicitations, mais respect monsieur.



dam-s.run 05/10/2010 21:20



Bravo Zak', les frissons d'être escorter comme ça !


Bonne récup !



Cédric 05/10/2010 19:35



un 1er marathon c'est toujours unique, tu m'as donné envie d'aller m'entrainer et de caler un marathon à mon programme



le Solitaire 05/10/2010 19:25



Salut mon ami, BRAVO et merci pour ton récit. Alors c'est pas une autre dimension le marathon??? Maintenant les petites courses te paraitront bien fades.


Analyses ta course maintenant.


A bientôt ZAK